mardi 29 janvier 2008

L'affaire Grandin...

Elliot GrandinLe transfert à l'OM la semaine dernière du milieu offensif caennais a fait couler beaucoup d'encre cette semaine dans la presse.
Par la voix des journalistes, tour à tour, Grandin, Dumas puis le président de Caen, Jean-François Fortin se sont expliqués sur les raisons de ce départ... et l'explication tourne au conflit et au règlement de compte. Voici le lien vers l'article de l'équipe.fr résumant cette sombre histoire :
http://www.lequipe.fr/....

Souhaitons 2 choses :
1, que Grandin, qui a du talent, s'épanouisse à Marseille et ne suive pas le chemin ardu emprunté par son ex-coéquipier Zubar.
2, que cela ne perturbe pas le vestiaire caennais, qui doit se serrer les coudes pour aller enfin chercher son maintien en Ligue 1.

lundi 28 janvier 2008

Foot Ligue 1 - 23e journée : a nightmare on the Canebière....

Hé bien voilà, c'est fait "on a pris une taule" dira Dumas à la presse après le 6 à 1 concédé samedi soir par les bas-Normand face à l'OM... "Que voulez vous que je dise sur le match" reprendra l'entraineur Caennais, "on a lâché mais le match a été faussé par l'arbitre"... "il s'est excusé à la mi-temps, c'est le principal"...

Cissé par 3 fois, Valbuena par 2 fois (2 buts venus d'ailleurs... Barcelone, Milan, Londres... à vous de choisir), et Nasri ont crucifié le pauvre Costil pour son 2e match en ligue 1 seulement.

Sûr qu'il s'en rappellera l'ami Benoît de ces 6 coups de pattes olympiens. Tout comme Toudic d'ailleurs, qui a inscrit dès la 2e minute de jeu l'unique but caennais et son premier en ligue 1. Il a même fait un doublé au quart d'heure de jeu, mais le corps arbitral a refusé l'évidence : le ballon rentré d'au moins un mètre dans le but avait bel et bien franchi la ligne.... mais hasard ou coïncidence, personne ne veut voir marseille mené 2 à 0 alors on refuse un but... c'est honteux, mais le foot est ainsi, on protège les grands au détriment des petits... Il est vrai que Marseille en ligue des champions fait plus recette que le Stade Malherbe...
Alors tant pis, n'en déplaise à Caen, ce sera Marseille...

Pour autant, le Stade Malherbe n'est pas mort et cette gigantesque claque les rendra certainement ultra-motivés pour la venue de Lens lors de la prochaine journée. Lens un gros club, en difficulté aussi... alors méfiance et cette fois, pourvu que les tirs de nos attaquants fassent trembler les filets, car lorsque c'est le cas, aucun doute n'est possible...il y a but.

Messieurs les joueurs caennais, montrez à la France du foot que l'injustice ne vous ébranle point et allez chercher 3 points la prochaine fois, c'est tout ce que l'on (les supporters de caen) vous demande !

mercredi 23 janvier 2008

Foot- Mercato au SM Caen - infos transferts : Grandin sur le départ...

Elliot GrandinEn fin de contrat à la fin de la saison, Eliot Grandin, le milieu droit du Stade Malherbe de Caen, serait sur le point, selon le journal l'équipe de ce matin, de signer à l'Olympique de Marseille.
Cette transaction, estimée par le journal à moins d'un million d'euros, serait validée d'ici la fin de semaine.

Pour mémoire, Grandin a été titulaire seulement 2 fois cette saison pour 12 apparitions en tant que remplaçant et 1 but marqué du pied droit à la 75e minute lors du fameux Caen-Bordeaux (5-0) dans lequel il avait montré toutes ses qualités.

Sur le site internet officiel du Stade Malherbe (www.smcaen.fr) l'entraîneur Caennais, Franck Dumas a réagit sur cette info transfert :

"Depuis deux ans, Elliot souffle le chaud et le froid, il est bourré de talent mais il a parfois oublié ce qu'était le football professionnel en dehors du terrain. J'ai fait une proposition et je vais rester sur cette proposition. Maintenant s'il veut partir et que Marseille veut le prendre, il partira. Elliot me donnera une réponse s'il veut rester à Caen très prochainement".

samedi 19 janvier 2008

Foot - 21e journée de Ligue 1 - Caen ramène 1 point de Toulouse...

Score final 1-1 :

Les buts ont été inscrits :
pour Toulouse par Nicolas Dieuze à la 35e minute sur corner d'une tête au 6 mètres, alors que Caen dominait la partie.
Caen a répliqué à la 70e par Anthony Deroin, rentré à la mi-temps à la place de Nivet d'un tir du droit qui a trompé Douchez, le portier toulousain.

samedi 12 janvier 2008

Ligue 1 - 20e journée Caen - Nancy : +1 point pour le maintien...

Qui qui joue ?

La première question qu'il fallait se poser ce soir c'était qui serait le gardien du stade Malherbe... Planté étant blessé et Costil étant "out" à cause d'une opération récente ? C'est le jeune Alexis Thébaut, en provenance de Dijon cet été, formé à Nantes avant d'aller s'aguérir à Cherbourg, qui gardait finallement les cages de Caen. Son deuxième match en ligue 1 (il avait disputé une rencontre perdue face à Sochaux avec Nantes).

Autre nouvelle, Compan était seul à la pointe de l'attaque caennaise en remplacement de Gouffran, forfait cette semaine. Pour le reste, Dumas avait opté pour un milieu à 5 avec Gomis et Proment à la récupération, Nivet et Deroin à l'animation offensive et Eluchans de retour après son absence face à Sedan en coupe de France. En défense, du classique à 4 avec Seube, Thiam, Sorbon et Hengbart à droite.

Nancy, pour sa part avait opté pour un système classique pour la formation de Pablo Corréa en 5 2 3 1.

Euh... c'est quoi cette mi-temps ?
Il ne fallait pas arriver en retard au stade ce soir si l'on supportait les caennais, car les 2 premières minutes, Caen allait se créer une première (et quasi unique) situation chaude devant le but de Brascigliano suite à un corner de Deroin. Mais la défense nancéenne repoussait le ballon loin de sa surface. Ensuite, rien ou quasiment rien. Un coup franc des lorrains permettait à Thébaut de se chauffer les gants (10e) et les rares tentatives de tir finissent systématiquement dans le décor ou contrées... Caen est absent, fait beaucoup de fautes, et n'arrive pas à développer son jeu. Gomis notamment perd beaucoup de ballons dans l'entrejeu.
Nancy est rugueux et parvient parfaitement à contrer le jeu de malherbe.

En fait, le match est haché par les très nombreuses fautes. La plupart sont d'ailleurs issues du zèle de l'arbitre, Monsieur Duhamel qui a toujours du mal à effectuer une bonne prestation en terre normande. Chaque fois qu'un joueur touche le sol, est bousculé, ou simule quoi que ce soit, un coup franc est sifflé. les joueurs s'énervent (2 cartons pour protestation sont donnés à Seube et Nivet), le public gronde et le football se perd...

Le match est très très terne et on se demande bien comment l'une ou l'autre équipe va trouver l'ouverture.... Les 3 dernières minutes sont quand même rouges et bleues avec une succession de corner et de centres (tous sans résultats) qui viennent mettre un peu de pression dans le camp de Nancy.

Une deuxième mi-temps plus enlevée...

Le deuxième acte laisse espérer de bonne choses dans les premières minutes puisqu'outre le fait que M. Duhamel laisse (enfin) respirer son sifflet, les 2 équipes se mettent à jouer au foot plutôt qu'à stopper les offensives par des fautes à 35 mètres des buts.
Caen repart sur de bonnes bases et domine légèrement la rencontre. Néanmoins, à la 50e, Kim, l'attaquant brésilien de Nancy se lance dans une chevauchée depuis le milieu du terrain. Il efface Proment, puis prend Sorbon de vitesse, se présente face à face avec le gardien de Caen, mais ne trouve pas le cadre. Son tir passe de peu à droite du but de Thébaut.

Peu à peu, le soufflet retombe. Nancy baisse de pied mais ne rompt pas. Seuls Hengbart sur corner et Toudic entré en jeu côté caennais à la 75e minute, sur un jeu de billard (88e) menacent le but de l'ASNL. Rien ne sera marqué. Score final 0 à 0.

Les enseignements

Que tirer comme bilan de cette partie ? pas grand chose si ce n'est que Caen n'a pas perdu face à un bloc nancéen très très solide. On comprend pourquoi cette équipe occupe la deuxième place du classement derrière l'intouchable Lyon. Ce match est cependant encourageant car il offre un point de plus à Malherbe et un point de moins à glaner pour le maintien. Il est logique de penser qu'en début de saison, Caen aurait perdu cette rencontre. Là, la défense est restée solide même si elle a été très malmenée. Mais la solidarité du bloc caennais (Nivet a fait un gros travail en soutient des défenseurs notamment) a permis de maintenir sa cage inviolée.

Au rayon des satisfactions, notons la prestation "impeccable" dixit Dumas, du jeune gardien normand. De quoi envisager l'avenir sereinement côté gardiens !

mardi 8 janvier 2008

Foot- Mercato au SM Caen - infos transferts...

Alexandre RaineauPour s'aguérir et trouver du temps de jeu, Alexandre Raineau, le milieu de terrain caennais qui a fait quelques apparitions en Ligue 1 cette année (Monaco...) et surtout disputé la coupe de la ligue (titulaire à Toulouse), a été prêté à Libourne, dernier de ligue 2, pour six mois.

L'attaquant Lilian Compan, 30 ans, 1m82, 14 matchs et 2 buts cette saison, a prolongé son contrat au Stade Malherbe jusqu'en 2010. Il devrait, s'il va au bout de son bail, terminer sa carrière en Normandie.Lilian Compan

Selon «Ouest-France», le Stade Rennais est sur la piste Ronald Zubar. L'ancien caennais pourrait donc revenir dans l'ouest... même si l'OM par la voix de son entraîneur, refuse de le voir partir.

Dans l'émission Allô Malherbe, hier soir, Franck Dumas a fait savoir qu'il était bien à Caen mais qu'il pourrait quitter le club si il trouvait un projet sportif plus intéressant qu'à Caen. Il souhaiterai que le club se stabilise durablement en L1 et se donne de nouvelles ambitions, notamment européennes..

L'attaquant Julien TOUDIC aurait refusé d'être prété à un club de Ligue 2 lors du mercato. Il semble vouloir rester en Normandie, bien qu'en concurrence avec une attaque normande déjà fournie (Compan, Mazure, Jeema, Gouffran...). Le système actuel avec un seul homme en pointe et le choix de Gouffran de rester à Caen devrait lui donner très peu de temps de jeu....

lundi 7 janvier 2008

le Stade Malherbe Caen à la radio...

Ce soir, lundi 7, France Bleu (102,6 fm dans la région) reçoit Franck Dumas à 18h, manager général du Stade Malherbe dans son émission "Allo Malherbe". Les auditeurs sont invités à poser des questions au coach caennais.

Mardi soir, (le 8 janvier) le SMC aura la visite d'RTL (105.0 sur la bande fm à Caen). L'émission de Christophe Pacot (20h, 22h30) sera en direct depuis le stade D'Ornano, avec s'il vous plaît la présence de sieur Thierry Roland (oui je sais....mais bon...on fait avec !). Nombre de joueurs et dirigeants seront présents. Là encore, il est possible de poser des questions en appelant le standard de la station.

dimanche 6 janvier 2008

Foot - Coupe de France - 32e de Finale - Caen se fait renverser par un sanglier....

49 minutes ! C'est le temps qu'il aura fallu aux caennais pour décoller dans cette partie à Sedan et enfin se créer une occasion franche, conclue victorieusement par Lilian Compan d'une superbe tête décroisée... Hélas, Caen ne revenait là qu'à 2 à 1... car Sedan, chez lui (quoique vu les 3 pleupleus qui ornaient les tribunes...) avait fait la différence en première période.

Laminés 2 à 0, les caennais rentraient au vestiaire la tête bien basse avec pourtant une équipe quasi-type sur le papier.
Seuls Eluchans, remplacé par Grandin et Gomis (Proment ayant retrouvé sa place en récupérateur) manquaient à l'appel par rapport au match de Strasbourg (plus Thiam, suspendu pour cette rencontre).
Les malherbistes, attentistes dans le premier quart d'heure, ont peu a peu reculé devant la fougue des locaux... aucun mouvement, marquage très relâché, beaucoup de pertes de balles et un manque cruel d'envie et de rythme.
Le chocolat des fêtes n'a semble t'il pas été digéré du côté Caennais. Au final, 2 buts de Bonnet à la 22e (avec une cht'ite toile de Planté) et de Sow (exploit personnel) à la 33e (2-0) allait tuer le match.

La deuxième période commence mieux pour Malherbe. Dumas a procédé d'entrée de jeu à 3 changements (exit Deroin, Florentin - inexistant en première période, et Grandin remplacés par Compan, Samson, et Lemaître) pour donner un souffle plus offensif à sa formation.
Hélàs, l'euphorie engendrée par la réduction du score rapide (voir ci-dessus) va vite se transformer en boudin lorsque sur un centre venu de la gauche, Leca est accusé par l'arbitre d'avoir intercepté le ballon de la main... pas net du tout, et rien à la TV pour confirmer le pénalty pourtant sifflé par l'arbitre...
Le milieu de terrain sedanais Abdoun ne laisse pas passer l'occasion de tuer le match. Sedan mène 3 à 1 (62e).

Dès lors, plus rien pendant 26 minutes, si ce n'est quelques contres sedanais que la défense caennaise et Planté écartent parfois maladroitement...
Et puis, alors que Lemaître vient d'être exclu pour un tacle par derrière sur un défenseur ardennais (89e) - expulsion un peu sévère au demeurant - un joli mouvement de Malherbe lance Gouffran sur la droite de la défense sedannaise. Ce dernier se joue de son défenseur, et, bien que légèrement excentré, parvient à tromper Regnault d'une superbe frappe à bout portant dans la lucarne gauche. 3-2.

Ce sera le score final car les 3 minutes restantes ne donneront rien... Caen est sorti de la coupe sans avoir brillé. Souhaitons juste que cet accident serve de leçon pour la réception de Nancy en Championnat samedi prochain. Car il va falloir aller les chercher les 12 points manquant pour le maintien et pour cela, il va falloir montrer un visage nettement plus combattif.

vendredi 4 janvier 2008

Foot - Mercato : la première recrue de Caen s'appelle....Yoan Gouffran !

Yoan GOUFFRANFin de l'épisode... le gars Yoan a enfin pris sa décision, ou plutôt l'a annoncé hier, jeudi sur la radio RMC. Pour le plus grand bonheur des supporters et du club, il reste à Caen jusqu'à la fin de saison. C'est la première (et sans doute la seule) recrue caennaise de ce mercato ! Merci Yoan !
Yoan Goufran au micro d'RMC : "J'ai décidé de rester à Caen jusqu'à la fin de la saison. Nous réalisons un bon parcours depuis le début de la saison. Ça aurait été difficile de partir maintenant à Paris alors que tout se passe bien avec Caen. Je suis très heureux de rester ici".

A propos de son refus d'aller à Paris :
"Tout le monde sait que le PSG connaît une période difficile. Je préfère donc rester ici pour m'épanouir. En plus, ça marche bien pour l'équipe et pour moi. Je me sens de mieux en mieux sur le terrain. J'espère maintenant que ça va continuer comme ça jusqu'à la fin de la saison et qu'on se maintiendra en L1."

Merci Yo, crois moi, tout le public rouge et bleu va fêter ton "non-départ" dignement... L'année 2008 commence bien pour Caen...!