Caen s'impose 1 - 0 face à Dijon :
3e victoire en 3 matchs. Le Stade Malherbe continue sur son rythme de prétendant à la L1 en ce début de championnat.

Encore une fois privé de Proment, Seube, et Hertaux (victime d'une maladie "étrange"...), rejoints par Tafforeau à la mi-temps (il a ressenti de nouveau une douleur... remplacé par Inez) mais avec un Sorbon de retour comme titulaire dans l'axe et un N'Diaye en milieu défensif, Caen a réussi à s'imposer pour engranger sa seconde victoire à domicile de la saison.

Les rouges et bleus ont livré un match sérieux sans pour autant être transcendant. L'adversaire du jour n'a que rarement tenté d'égaliser ou de sortir de ses bases, ce qui a donné un match plutôt terne, notamment en seconde période. Les malherbistes auraient pu et dû se mettre à l'abri mais Traoré, Langil, El arabi ont manqué de réalisme dans le dernier geste.

Dijon, de son côté, n'a pas montré grand chose et a manqué de percussion, mettant que très peu en danger Thébaux, hormis 2 ou 3 situations chaudes sur coup de pied arretés. Défensivement, les bourguignons ont toutefois resserré les boulons après leurs 5 buts encaissés lors des 2 premières journées. Langil, notamment a eu fort à faire avec son vis à vis dijonnais, le meilleur joueur adverse de la rencontre. Un match qui ne restera pas dans les anales, mais qui compte autant que les autres, c'est à dire 3 points. L'an passé, les caennais perdaient ce genre de rencontre où il marquaient tôt, menaient au score puis se faisait rattraper faute de tuer le match. C'est donc de bonne augure pour la suite !

Caen - DijonPour l'anecdote, Malherbe prend la tête du championnat en compagnie de Châteauroux. Ce sera donc une rencontre au sommet, qui attendra les hommes de Dumas lors de la prochaine journée, vendredi 21 août. Caen ira défier Châteauroux sur ses terres berrichonnes. Un deuxième test après la victoire face à Nantes.

Les buts :

1-0 : Deroin seul face au gardien glisse le ballon à ras de terre sur une passe lobée de Nivet (16e)
Prochain match :
Vendredi 21 août à Châteauroux.