Le Stade Malherbe a mis fin à une longue disette de victoires à domicile en s'imposant dans son antre pour la première fois en 2009. Le Mans a subi la loi malherbiste, grâce à 3 buts marqués sur coups de pied arrêtés.

La première banderille a été rapidement plantée par Barzola (de retour de blessure ce soir) - son premier de la saison - dès la 8e minute de jeu suite à un corner repoussé par la défense mancelle dans les pieds de l'argentin qui d'une frappe croisée puissante enfonce le cuir dans les filets.
Dès lors, Le Mans prend entièrement le jeu à son compte et ce que d'Ornano sentait arrive à la demi-heure de jeu par son défenseur Cerdan sur un superbe coup franc direct légèrement dévié par Savidan (1-1 - 27e).
Caen a repris les devants et retrouvé son jeu en seconde période à la 53e minute lorsque sur un coup franc rapidement joué, Proment trouve ben Khalfallah sur la droite. Ce dernier déborde et adresse une passe en retrait lumineuse que Seube en embuscade ne laisse pas passer. Il crucifie Peulé du plat du pied. (2-1 : 53e).

Caen retrouve alors son allant de début de saison et tue le match à la 57e par Deroin qui reprend rageusement des 16 mètres un ballon repoussé suite à un corner caennais (3-1).
Le SMC ne tremblera pas cette fois en encaissant le but de la peur. Les rouges et bleus l'emportent enfin à domicile cette année !! C'est une belle victoire pour les hommes de Dumas, de quoi leur donner encore de l'espoir pour assurer un maintien improbable.