Auxerre forteresse imprenable pour Caen

Décidément, l'AJA est la bête noire du SMC... qui vient d'encaisser sa 10e défaite en 11 match de L1 à l'abbé-deschamps... pour seulement 1 match nul, il y a fort longtemps...

Pourtant, le sort a failli être conjuré si un dénommé Gomis n'avait pas eu la bonne idée de faire une passe décisive à ... Jelen, qui ayant bien flairé la fébrilité normande, s'en est donné à coeur joie pour aller ensuite défier et trompé Planté, qui sur le coup ne peut pas faire grand chose... On joue alors la 85e minute, et l'AJA revient de l'enfer...

Caen sur la route du maintien...

En effet, depuis la 60e minute, les rouges et bleus sont remontés virtuellement à la 16e place du classement, grappillant 3 places d'un seul coup de patte, mais quel coup de patte ! Proment expédie à l'heure de jeu une mine des 25m dans la lucarne de Sorin suite à un renvoi de la défense bourguignonne. Le Stade Malherbe vient de frapper un grand coup dans son opération maintien, car Auxerre, très remuant en première période, mais très peu réaliste (merci Planté), ne réagit pas.... Et les minutes défilent défilent...tranquillement, jusqu'à ce que Gomis n'en décide autrement...

Une erreur de poussin, qui expédie Caen vers la L2

On joue alors la 85e minute. Proment glisse un ballon en retrait aux 30 m à Gomis. Ce dernier n'a pas de vis à vis et décide de "faire tourner" pour glaner de précieuses secondes. Seulement, sa passe vers Planté est tellement molle, que Jelen qui s'endormait à 10 m de là, se réveille, intercepte et crochète Planté pour ensuite pousser le cuir au fond. Caen est crucifié... du suicide en direct.... incompréhensible !

Et pour couronner le tout... une défaite !

Mais il était écrit que Caen n'aurait encore rien au sortir d'un match à Auxerre, et ce qui devait arriver... arriva... Une énième balle à destination de Jelen, un retard de Leca combiné avec une sortie plus que hasardeuse de Planté, et voilà le buteur de l'AJA qui d'un lob subtile, plonge Caen à sa 19e place adorée... (2-1 : 88e).. S'en est fini, Malherbe peut quitter la bourgogne les yeux rougis, la tête basse et le moral dans les chaussettes...

Quoi espérer ?

Si la victoire aurait été un grand pas vers le maintien, le nul aurait aussi été une bonne affaire, car Caen serait revenu à égalité de point avec Saint-Etienne et à une longueur de Nantes. Avec Sochaux, nous avons là le quatuor parmi lesquels 2 clubs rejoindront le Havre en L2... Mais le sombre parcours de Caen combiné avec un calendrier démoniaque (matchs à rennes, à Lyon et réception de Bordeaux) laisse à penser que les malherbistes seront en Ligue 2 l'an prochain. On voit mal comment ils vont pouvoir se remettre d'une telle déconvenue comme on ne sent pas de réel sentiment de révolte. Il leur reste un vrai défi à relever : retrouver le goût de la victoire à domicile. C'est tout ce qu'on leur demande désormais, car nous aussi on a le moral dans les chaussettes !!!

Pour les fous... le résumé de la rencontre en vidéo :