Franck Dumas l'entraineur caennais :
"On disait il y a quelques semaines qu'on pouvait basculer d'un côté ou de l'autre, on a basculé du mauvais côté. On n'est pas assez attentifs au marquage défensivement et au football, les buts, il faut les mettre".

Vincent Planté, gardien de Caen :
" Cela va être dur de réagir physiquement vu l'état du terrain sur lequel on a joué, cela va bien évidemment être dur aussi mentalement. Samedi, à Nantes, ce sera un match hyper-important."

Anthony Deroin, milieu de terrain :
"On a du mal à trouver du liant dans nos actions offensives, il nous manque un brin de réussite et on est trop crispés. A Nantes samedi ce sera un match capital "...

Source : Ouest-France.