Breteville sur Odon perd son régimentOn le craignait dans la région, la (mauvaise) nouvelle est tombée ce midi de la bouche de François Fillon.

En 2010, le 18è régiment de transmission de Bretteville-sur-Odon (Calvados) qui emploie actuellement 953 personnes sera rayé de la carte militaire.

Breteville sur Odon perd son régimentC'est un coup dur pour l'emploi et le commerce local. Hors gendarmerie, c'est aussi la fin de la présence militaire dans le département... Souhaitons que ce terrain puisse générer rapidement de nouvelles activités économiques.