Les 5 phrases déjà cultes de Pascal Nègre pour expliquer la riposte graduée contre le P2P :
Pascal Nègre alias le vANDAMNE du netJérôme Colombain et François Sorel, auteurs d'un podcast sur les nouvelles technologies, ont interviewé la semaine dernière (édition du 28/05) Pascal Nègre, star parmi les staracadémiciens (sic !) et président d'Universal France et du SNEP.

Voici les 10 phrases à retenir de cet entretien... on dirait du Van Damne...pauvre Pascal !!!

1°) "On repère déjà effectivement les gens qui mettent en ligne d'une manière illégale. On repère les adresses IP."
NDLA : ouah... ça fait peur tout ça, ils repère déjà les IP !!!

2°) "il y aura une première information, une deuxième information, et ensuite, eh bien, on préviendra l'internaute en disant que vous avez été informé deux fois, bah voilà, maintenant, vous allez voir une coupure."
NDLA : et si l'internaute répond pas au spam qu'il a reçu ? comment il sera prévenu qu'il va avoir une coupure ?

3°) "Ou si plus personne ne met des fichiers en ligne, à ce moment-là y'a plus rien à télécharger"
NDLA : quelle talent, quelle lucidité... ce mec tiens du génie... Même Vandamne ne l'aurait pas osée celle-là !

4°) "c'est pour ça que le Peer-to-Peer fonctionne, c'est que quand vous cherchez un titre, Dieu merci, il est pas très loin de chez vous."
NDLA : quelqu'un a dit à M. Nègre que le peer-to-peer n'était pas une nouvelle marque de magasin ?

5°) "Parce que si vous allez le télécharger au Japon, avant que vous atteigniez le Japon et qu'il revienne, vous allez mettre trois jours avant de le télécharger."
NDLA : je crois qu'il n'y a rien à ajouter là-dessus... c'est tellement beau...