Tout allait pourtant bien dans ce tournoi, j'avais 4500 jetons en poche (moyenne du tournoi 2600), une table plutôt facile à jouer, peu aggressive, ne risquant point de bluff, et il restait 117 joueurs dans le tournoi (sur 577 au départ). Mon tapis me plaçait à la 40e place mais à seulement 2 coups du chipleader, donc sans trop de stress... Et puis est arrivée la main fatidique.

J'étais sur une table de 5, 2e de parole avec A3 de trèfle. Je call et les 2 adversaires suivant passent. La small blind, un type que j'arrivai bien à lire, et qui avait un tapis de 6000 mise 500. Le big blind passe.
J'évalue la situation. Soit je paie les 300 qui manquent (la bind était à 200) et je vois le flop, soit je passe. Je décide avec mon as, et en tête à tête, de caller pour voir le flop, avec la ferme intention de ne pas suivre un flop défavorable, compte tenu de mon faible (trop faible) kicker.

La bonne nouvelle tombe au flop : J D A (mais 1 seul trèfle). J'ai donc une paire d'as et 2 cartes supérieures à mon kicker, donc si mon adversaire a un as, il y a des chances pour que l'on partage le coup (sauf si il a A R ou A D). Il mise 900.... Je suis mollement, en espérant toucher un autre As, un trois ou un autre trèfle qui me donnerai un tirage couleur potentiel...

Le turn tombe : A ! Alors là, je me sens très (trop) fort avec mon brelan d'As. Je me fais le raisonnement suivant : il y a très peu de chances que mon adversaire ait un as dans son jeu. Je le vois plutot soit sur RD, ou DV ou une petite paire, soit sur une suite éventuelle (1ere erreur) ... et quand bien même il ait un as dans son jeu, on aurait de grande chance de partager le coup. Donc je mise 1500. Suprise, mon adversaire relance à tapis !

Sans hésiter, sûr de mon fait, et sans réfléchir (2e erreur), pris par les 15 secondes maxi de réflexion, je paie "debout sur la table"... Bien mal m'en a pris la river affiche un R.
C'est le moment fatidique, celui de dévoiler nos jeux. Je montre fièrement mon brelan d'as, mais le logiciel m'affiche perdant, because mon adversaire à paire de rois, donc un full Roi par les As. Et je suis éliminé avec 3 as....

Si j'analyse le coup, je me dis à la fois que j'ai bien joué, et que j'ai subi un vrai coup du sort : il ne restait q'un 1 carte dans le paquet pouvant le faire gagner, le Roi restant et cette maudite carte est tombée à la river !
Pourtant, à la fois je me dis que j'ai mal joué pour 2 raisons : br />
Premièrement, je pense que je n'aurais pas dû rentrer dans le coup avec A3 en étant 2e de parole. J'ai mal jugé ma position. J'aurai dû jetter ma main, et jouer la "règle" qui dit qu'un mauvais kicker avec un as, c'est une main très faible surtout en premier de parole.
Deuxièmement, j'aurai dû mettre "plus de pression" sur mon adversaire après le flop, faire tapis direct pour le forcer à passer. Il aurait sûrement deviné que j'avais un as en main et donc que sa paire de rois ne valait plus rien.

Moralité, j'ai subi un bad beat avant tout parce que j'ai mal jugé de la situation, et que j'ai agit sans réfléchir. J'ai donc provoqué ce bad beat.

Voilà de quoi me servir de leçon pour le futur. En attendant, je continuerai à regarder directpoker à la TV en espérant fortement ne pas y voir celui qui m'a ruiné hier soir...