Les sondages veulent tout et rien dire, surtout ceux de ce genre. Mais là, je suis étonné que personne n'ait 5mn pensé à retourner la donne :
Si 48% d'entre nous ont peur de devenir SDF, ça signifie que 52% n'ont pas peur de le devenir !

Je savais que les français étaient les champions du monde du camping (quoique les hollandais...) et que dormir sous une toile en buvant une soupe en attendant la fin du crachin breton (ce qui me fait penser au célèbre dicton : la pluie en Bretagne ne tombe que sur les cons) était un loisir super apprécié des juilletistes... mais de là à dire qu'on est armé pour faire la même chose par moins 20 l'hiver, sans peur... c'est carrément stupide !

Je crois que les gens, la fameuse opinion publique, n'a guère conscience de ce qu'est la vie d'un SDF... ou alors ont ils interprété ce terme par "Statut De Fonctionnaire"... ce qui expliquerait de manière certaine leur non crainte ! Vous allez me dire, c'est qui ce guignol qui inverse les stats et vient donner des leçons aux 52 % ?
Certes, là, vous marquez un point, car effectivement, moi, je n'ai aucune expérience du "coucher dehors", si l'on excepte les 3 fois où, rempli d'une boisson qui fait rire (et vomir parfois) je n'ai pu me trainer jusqu'à ma porte et ai dû lamentablement m'étendre quelques instants sur le bitum en attendant que mes pieds touchent de nouveau la terre...

Mais là n'est pas le sujet. Je suis inquiet moi, outre de devenir un jour SDF, de voir que 52% des français ne le sont pas. Sommes nous tous devenus fous ? Uderzo avait raison : "sont fous ces gaulois..."